Baisse des APL et mise en place de la RLS, ce qui change pour les locataires
8 octobre 2018
Afficher tout

Chèque énergie

Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie à partir de 2018. Il est attribué une fois par an en fonction des ressources fiscales (revenu fiscal de référence) et de la composition du ménage.

Pour en bénéficier, à aucun moment, le bénéficiaire n’est démarché (ni à son domicile, ni par téléphone), ni ne doit communiquer ses références bancaires : toute sollicitation en ce sens doit être refusée. Il est envoyé nominativement à l’adresse connue des services fiscaux.

Le chèque énergie peut être utilisé auprès des fournisseurs pour le paiement des factures d’énergies, quelle que soit la source utilisée (électricité, gaz naturel, GPL, fioul, bois…). Il n’est néanmoins pas possible d’utiliser le chèque énergie pour payer les charges locatives ou de copropriété d’un bailleur ou d’un syndic lorsque les logements sont alimentés par une installation de chauffage collectif.

En savoir plus